Visite au centre FFP de Bantoli

Juli Hammersley est coprésidente de l’équipe des relations avec les donateurs de TPRF.
À l’occasion de son voyage à Delhi, en Inde, elle a souhaité se rendre à Bantoli, à environ une heure en voiture, pour visiter le centre Food for People* de TPRF. Sa venue a été très bien accueillie, et elle y est restée plusieurs jours, hébergée dans l’espace réservé au personnel. Elle a donc pu voir par elle-même la vie du village et ce qu’il se passait dans la salle à manger du centre FFP. Voici son premier compte-rendu.

Quand on vient d’un pays pluvieux et balayé par les tempêtes comme l’Angleterre, et qu’on arrive sous le ciel bleu de Bantoli, un village situé dans le district de Ranchi, on se retrouve dans l’Inde rurale, en dehors du temps.

Les routes qui mènent à Ranchi passent à travers champs, traversent de petites villes où l’on croise des marchés de fruits et légumes où se presse une foule bigarrée. Puis c’est la pleine campagne à nouveau, des bergers, des enfants… des images d’un temps révolu.

Ici, le rythme de vie est si différent Women of Bantolipar rapport à mon univers qu’il faut tout regarder d’un œil neuf, et il n’est pas aisé d’en rendre compte dans ce blog.

On se dit : “Oh, ces gens sont vraiment pauvres”, et tout de suite après on rencontre des gamins de 10 ou 11 ans qui font une course de chars à buffles à travers champs, et vous arborez un grand sourire.

À quelques centaines de mètres de là où j’habite, se trouve le centre Food for People*. Ce matin-là, je me réveille tôt, impatiente de le voir en vrai, et j’arrive en même temps que les enfants. Ils forment les premières vagues de ce qui va devenir un torrent d’enfants. Comme par magie, ils affluent de toutes parts. Petits, ados, vieux, grands, ils arrivent. C’est leur moment, leur chance. Chacun passe d’abord aux lavabos pour se laver et se rafraîchir. Ceux de 6 et 7 ans aident les plus jeunes, les soulèvent pour qu’ils profitent de cette eau courante et propre qu’ils ne peuvent atteindre tout seuls. Puis ils pénètrent dans la salle des repas, ne laissant derrière eux que l’empreinte humide de leurs petits pieds.

À l’intérieur, c’est étonnamment calme, les enfants sont assis en rang, ils attendent sagement le signal. Pas de bousculade pour être servis plus vite, ils avancent gentiment dans la file, un plateau tout propre à la main. Bantoli mealPuis ils retournent à leur place, se lavent à nouveau les mains et mangent.

Mangez autant que vous voulez. Vous avez fini ? Encore faim ? Alors, resservez-vous.

Le ventre bien rempli, ils repartent comme ils sont venus, vers l’école ou les champs pour conduire le troupeau.

Comment a-t-on fait pour construire ce centre ?
Comment achète-t-on la nourriture ?
Et comment tout cela est-il possible ?

Grâce à vous, mes amis, grâce vous.

Pour soutenir les prochaines actions alimentaires FFP, lire la lettre d’appel aux dons de TPRF : https://tprf.org/fr/on-account-of-a-meal

with children in Bantoli

* Des repas pour tous (FFP).

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Articles récents

Articles par catégorie

Guidestar et Charity Navigator attribuent à TPRF leurs meilleures notes en matière de transparence, de responsabilité financière et de leadership.

candid platinum transparency award 2024