Dans une interview publiée sur le site PremRawat.com, Lumka Ngxoli, porte-parole auprès des média en Afrique du Sud, raconte ce qu’elle a appris en travaillant avec Prem et ce que le Programme d’éducation pour la paix lui a apporté personnellement. 

Lire l’interview intégrale ici. À écouter également, le podcast de Life’s Essentials dans lequel Lumka s’entretient avec Prem ici (en anglais).

Extrait :

PremRawat.com : La pandémie de Covid-19 a eu des conséquences dévastatrices sur la vie de nombreux habitants de Cape Town. Comment tenez-vous le coup ? Et que faites-vous qui nourrisse votre être profond ?

Lumka : Ça n’a pas été facile, surtout début avril, avec l’augmentation des cambriolages (donc absence de sécurité) et les violences contre les femmes. J’ai dû mettre mes peurs de côté et me relier à ma paix intérieure. J’ai vraiment eu à mettre en pratique ce que j’avais appris dans le Programme d’éducation pour la paix. En fait, j’avais quelques doutes sur cette formation, mais ça m’a vraiment aidée de regarder une nouvelle fois les DVD sur les thèmes de l’espoir et de l’appréciation de la vie. J’ai vraiment toutes ces ressources en moi, et le cahier du participant du Programme m’a permis de m’en souvenir. Grâce à ça, j’ai pu reprendre ma respiration et je n’avais plus peur.

PremRawat.com: Dans votre entretien avec Prem en 2017 sur une chaîne de télévision de Cape Town (CTTV), il vous a prise au dépourvu en proposant de vous interviewer en premier, ce qu’il a fait. À un moment donné, il vous a demandé : « Est-ce que vous pouvez concevoir qu’un jour vous puissiez enfin être vraiment vous-même ? »
Avez-vous l’impression que c’est le cas maintenant ?

Lumka : Quand j’ai rencontré Prem, j’étais cette jeune fille de 24 ans qui s’était fabriquée un petit monde parfait. Et plus je lui posais des questions, plus mes certitudes vacillaient. Tout a fini par voler en éclats, et j’ai eu besoin de me poser. Et pour être tout à fait honnête, pendant ce confinement, oui j’ai bouclé la boucle. Je voulais m’ouvrir, et c’est là que j’ai commencé à comprendre la valeur des 10 thèmes du Programme d’éducation pour la paix. Et j’ai repris courage pour affronter mes peurs.

Regarder l’une des interviews de Lumka avec Prem Rawat sur Cape Town TV ici :

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail