Le Programme d’éducation pour la paix dans la presse mexicaine

Plusieurs journaux mexicains ont récemment couvert le Programme d’éducation pour la paix dans les États de Quintana Roo et Cuernavaca. En voici quelques extraits avec des liens vers les articles dans leur intégralité.

L’éducation pour la paix : du “baume” en ces temps incertains

Extraits de l’article paru dans le journal La Jornoda Maya :

Ces trois dernières années, la Fondation Prem Rawat a offert le Programme d’éducation pour la paix dans un certain nombre de lieux de l’État de Quintana Roo. Dans le contexte actuel de pandémie, ce programme s’est révélé un “baume” pour soulager un peu les souffrances et les incertitudes que nous traversons.

« Lorsque la Covid-19 est arrivée, beaucoup de gens ont eu peur, et j’ai moi-même été affecté par la peur de l’incertitude, d’autant plus que je suis déjà âgé et que je souffre d’hypertension. Et puis, je me suis mis à suivre les vidéos en ligne de Prem Rawat durant les 30 premiers jours de la pandémie. Cela m’a renforcé et donné confiance », explique Miguel Ángel Morales Sánchez, un bénévole du Programme d’éducation pour la paix depuis 2017.

Il explique que lorsqu’il a commencé à intégrer le message de Prem dans ces présentations vidéo, il a repris confiance et senti la peur s’éloigner, à tel point qu’il a désiré partager ce message « car comme moi, beaucoup de gens partout dans le monde ressentent ces incertitudes ». 

Avec d’autres bénévoles, il a mis en place le programme sur la plateforme Zoom. L’une des premières institutions était le DIF*, un organisme public d’aide sociale. Le programme, suivi par 450 personnes, a été lancé officiellement par la présidente, Gabriela Rejón de Joaquín.

Ces derniers mois, le programme a été étendu à plusieurs autres organismes, notamment la Garde nationale de l’État de Veracruz, le secrétariat de la Sécurité publique, l’Université technologique et le Rotary de Cancun.

La maladie et l’incertitude de ne pas savoir si l’on va pouvoir rendre visite aux membres de notre famille « causent d’immenses chagrins, confie Miguel Ángel Morales Sánchez, mais le Programme d’éducation pour la paix, même quand on le suit virtuellement, agit comme un baume pour les gens, et ils parviennent à ressentir la paix et à retrouver de l’espoir ».

Ensemble, éradiquons la violence

Extrait de l’article du journal El Sol de Cuernavaca :

La Fondation Prem Rawat réalise un excellent travail en Amérique, en offrant un message de paix et une aide sociale. C’est une organisation internationale de grand prestige qui est reconnue pour les excellents résultats de son Programme d’éducation pour la paix auprès de différents groupes de personnes vulnérables. On a constaté des réhabilitations spectaculaires chez des prisonniers. Avec des représentations dans plus de 70 pays, cette organisation est un exemple à suivre pour la grande qualité de ses services et de sa gestion.

DIF-BJ forme le personnel pour promouvoir la paix au sein de la municipalité

Extrait de l’article du journal Clic Noticias :

Parallèlement à d’autres actions destinées à renforcer la paix dans la municipalité, le personnel du DIF* Benito Juárez a mis en place une formation appelée Programme d’éducation pour la paix. Ces ateliers virtuels ont pour objectif de renforcer les actions menées pour la bonne entente au sein des familles de Benito Juárez.

Le directeur général du DIF, Flavio Carlos Rosado, souligne que ce programme peut éveiller la conscience de tout le personnel et qu’il leur donne les outils pour que chacun d’eux agisse en ambassadeur de la paix.

Il souligne également que le DIF, de même que le gouvernement municipal présidé par Mara Lezama, s’efforce de renforcer les actions menées afin de garantir la sécurité et l’harmonie pour le bien-être des familles de Benitojo.

Ce support pédagogique créé par la Fondation Prem Rawat lui semble particulièrement utile du fait qu’il couvre des sujets importants comme l’appréciation, la conscience de soi, la compréhension, la dignité, l’espoir et l’épanouissement, entre autres.

Il a ajouté que Benito Juárez est la première municipalité dans le Quintana Roo à former ses employés à l’éducation pour la paix.

 

* Système national pour le développement intégral de la famille.

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Articles récents

Articles par catégorie