Cet article est le premier d’une série destinée à offrir un portrait succinct de quelques-uns des bénévoles de TPRF. La Fondation s’appuie sur la qualité du travail effectué par l’ensemble de ses bénévoles pour que ses programmes humanitaires phares, Peace Education Program* (PEP) et Food for People** (FFP), soient offerts à un public plus vaste, et pour élargir l’audience du Message de paix universel de Prem Rawat. Grâce à l’équipe de traduction de TPRF, ce message est disponible dans un très grand nombre de langues, telle une lumière qui se transforme en un arc-en-ciel de couleurs au travers d’un prisme.

Tomás del Arco, qui habite à Pampelune en Espagne, a une licence d’anglais et fait maintenant des études d’orthophonie. Il a commencé à faire du bénévolat pour TPRF en mars 2011.

TPRF : Que faites-vous en tant que bénévole de TPRF ?

Tomas With Maria Irurzun

Tomás en compagnie de María Irurzun

TD : J’ai commencé comme administrateur de la page Facebook de TPRF en espagnol avec l’aide de notre correctrice d’épreuves, Maria Irurzun. Quelques mois plus tard, le blog de TPRF était créé et j’ai alors traduit les billets postés sur le blog. Je m’occupe également de la traduction d’articles pour la Fondation avec Rodrigo Ferrerosa, notre chef d’équipe. Nous traduisons aussi les communiqués de presse, les documents pour le PEP, les brochures et les sous-titres pour les vidéos de la chaîne YouTube.

L’équipe de traduction se compose de Poonam Sherawat pour l’hindi et de Giuseppe Buffa pour l’italien.

L’équipe des médias sociaux comprend Barry Shaw, qui écrit les communiqués en anglais pour Facebook, Deepak Saharawat pour Causes et Anup Aryal pour Twitter.

TPRF : Il y a tellement de possibilités de bénévolat quand on veut aider les autres. Qu’est-ce qui vous a fait choisir TPRF ?

TD : Ma réponse a deux volets. Tout d’abord, les initiatives humanitaires lancées par la Fondation me touchent profondément, et je suis très impressionné par la réussite remarquable et l’efficacité des Programmes d’éducation pour la paix et Food for People. Ensuite, je suis très reconnaissant envers Prem Rawat pour la qualité de vie que j’ai acquise du fait de le connaître. Ce sentiment de paix et de joie intérieures me donne envie de donner en retour.

Je tiens à préciser cependant qu’il n’est pas nécessaire d’être un élève de Prem Rawat, ni même de le connaître, pour être bénévole dans cette Fondation. Bien des gens admirent l’œuvre de TPRF et participent activement à ses objectifs.

Tomás Attends TPRF Booth at Event in Madrid

Tomás au stand de TPRF lors d’une conférence à Madrid

TPRF : Qu’est-ce que vous aimez ou qui vous satisfait le plus dans votre rôle de bénévole ?

TD : Le plus agréable, ce sont les liens harmonieux que j’ai tissés avec les membres de mon équipe. Au fil du temps, nos efforts se conjuguent plus aisément et nous partageons un véritable sentiment de travail accompli et de joie pour ce que nous faisons.

En outre, surtout au niveau des médias sociaux, j’ai le sentiment d’être un journaliste qui fait savoir que quelque chose d’assez magique est en train de se passer grâce à un changement de société qui permettra un monde meilleur. Et ça, c’est vraiment enthousiasmant.

Autre bénévole, Steve Kowarsky : il s’occupe de la présence de TPRF dans les médias sociaux et a gentiment accepté de présenter une vue d’ensemble du programme des médias sociaux de TPRF et des activités des membres de l’équipe :

« TPRF vise à être présente le plus possible dans les médias sociaux. Nous avons actuellement six pages TPRF sur Facebook – anglais, espagnol, italien, hindi, arabe et français – chacune administrée séparément, avec comme première tâche pour les administrateurs, de traduire les billets déjà publiés en anglais.

« Mais leur rôle ne se borne pas à la traduction. Facebook est un univers interactif. Chaque administrateur dirige sa page et réagit rapidement aux billets publiés et aux commentaires envoyés. Tomás et son équipe internationale pour les médias sociaux travaillent ensemble avec un enthousiasme et une réactivité qui m’impressionnent vraiment. Les membres de cette équipe apprécient ce travail en commun et communiquent entre eux avec une délicatesse qui rend leur collaboration très agréable. »

* Programme de sensibilisation à la paix.
** Des repas pour tous.

 

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail