Salvador au Brésil confirme sa réputation de “capitale du bonheur”. La troisième ville du Brésil, l’une des plus anciennes du continent américain, est connue pour sa musique afro-brésilienne entraînante, son excellente cuisine et ses innombrables fêtes en plein air. Son carnaval de rue est d’ailleurs l’un des plus populaires du monde.

Pendant les deux semaines de septembre qui ont précédé la Journée internationale de la paix, Salvador est aussi devenu le lieu où, grâce à Sergio Abreu, un certain message de paix n’est pas passé inaperçu.

Cet homme d’affaires, ingénieur en mécanique de formation, a fait mettre dix affiches dans les rues passantes de la ville, chacune contenant un message différent sur la paix dans le monde. Trois d’entre elles portaient des citations de Prem Rawat.

« Chacune de ces affiches a été vue environ 500 000 fois par jour », rapporte Sergio Abreu, qui a fait appel à l’une des plus grandes agences de marketing de Salvador pour la conception et l’impression. « Avec dix affiches exposées pendant plus de quinze jours, nous estimons que ces beaux messages ont été lus plus de 65 millions de fois ». La ville de Salvador a déboursé 700 000 dollars US pour cet affichage.

Prem Rawat dans des centaines de milliers de boîtes électroniques

Les affiches représentaient déjà beaucoup, mais Sergio Abreu n’en est pas resté là. Durant la semaine précédant la Journée de la paix, il a envoyé plus de 355 000 emails avec un lien vers “Peacemakers”, l’entretien filmé entre le fondateur de TPRF, Prem Rawat, et le cinéaste Jeremy Gilley, créateur du Peace One Day.

“Peacemakers”, dit le courriel, envoyé aux clients de quatre des plus grandes entreprises du Brésil, « montre la vision d’un homme qui a consacré sa vie à aider les gens, individuellement, à trouver la paix dans leur vie. Cet homme parle de son message avec un cinéaste engagé dans la non-violence au niveau international. »

O

À ce jour, plus de 25 millions de personnes ont vu cette vidéo. La campagne médiatique de Sergio Abreu n’était pas terminée. Le 21 septembre, date de la Journée de la paix, il a accordé une interview d’une heure à la radio la plus écoutée de Salvador pour parler de la paix et de cette journée spéciale, aux côtés du secrétaire du développement durable de Salvador, atteignant plus de 4 000 personnes par minute.

« Ce jour-là, nous étions sous les projecteurs pour célébrer la paix avec des milliers de personnes, a déclaré Sergio Abreu, qui coordonne le Programme d’éducation pour la paix (PEP) de TPRF dans les quartiers de la ville. Nous en avons profité pour parler du travail de Prem Rawat et montrer quelques-unes de ses vidéos, dont Peace Quotes, avec plusieurs citations sur la paix. Les gens ont adoré. »

Faire connaître ce message est clairement une priorité pour Sergio Abreu. « La célébration a été magique et magnifique, raconte-t-il en souriant. Je suis heureux d’avoir contribué à sa réussite. »

Son engagement pour cette Journée est caractéristique de la mobilisation sans précédent qui a eu lieu cette année pour la Journée internationale de la paix.

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail