FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Des bourses d’études pour les enfants défavorisés : une nouvelle initiative de la Fondation Prem Rawat au Ghana

Les bénéficiaires de bourses d’études des écoles primaires Otinibi et Aisha Bintu Khalifa posent pour une photo de groupe.

 

La Fondation Prem Rawat offre à des enfants ghanéens la possibilité de sortir de conditions de vie précaires grâce à des bourses d’études qui leur permettront d’aborder l’avenir avec de l’espoir.

La Fondation Prem Rawat (TPRF) élargit son programme Food for People avec des bourses d’études pour aider les enfants à sortir de la pauvreté à Otinibi, au Ghana. Lancé le 1er octobre 2023, au début de l’année scolaire, ce projet soutient 30 élèves des écoles primaires d’Otinibi et Aisha Bintu Khalifa et vient compléter les repas nutritifs quotidiens que Food for People (FFP) fournit à tous les élèves de ces écoles depuis 2012. TPRF offre ainsi aux plus jeunes membres de la communauté de nouvelles possibilités de s’épanouir et de poursuivre leurs études.

Le droit à l’instruction

Les bourses d’études couvrent tout ce dont un élève a besoin pour aller à l’école, à savoir : les uniformes, les chaussures, les livres, les fournitures scolaires et les frais de scolarité. Elles ont été attribuées aux enfants les plus défavorisés. Pour cela, les directeurs des écoles locales et le responsable municipal de l’aide sociale ont examiné les demandes des parents. La plupart des 30 boursiers sont issus de familles monoparentales qui ne peuvent pas payer les frais d’inscription de l’école primaire. Sans cette aide financière, ces enfants n’auraient jamais pu s’inscrire à l’école cette année.

Ces bourses ont des répercussions sur tout le village. Quand les enfants sont scolarisés, les parents peuvent travailler ou créer une petite entreprise afin d’améliorer leurs revenus. Ainsi, ces bourses bénéficient à tous et redonnent de l’espoir à chacun.

 

Les boursiers de la Fondation Prem Rawat dans leur salle de classe à Otinibi, au Ghana.

Les bénéficiaires des bourses d’études de TPRF exercent leurs droits à l’écriture

Les 30 bourses ont été réparties entre les écoles primaires d’Otinibi et Aisha Bintu, auprès d’enfants âgés de 4 à 11 ans avec une même proportion de garçons et de filles. Tant qu’ils restent assidus et obtiennent de bonnes notes, les bourses seront renouvelées chaque année, si nécessaire, avant d’entrer au collège à l’âge de 14 ans. Au Ghana en effet, l’aide gouvernementale devient plus importante à partir du collège. Il faut juste que les enfants puissent arriver jusque-là !

 

Une démarche très appréciée

Les élèves et les parents ont accueilli très favorablement cette initiative. Les bénéficiaires (et leurs parents) peuvent désormais aspirer à un avenir meilleur. Leur gratitude s’exprime envers tous les donateurs de TPRF car ces bourses existent grâce à leur générosité. Un parent témoigne :

“Je suis vraiment reconnaissante pour la bourse d’études accordée à mon fils. Grâce à votre soutien généreux, il va pouvoir poursuivre ses études. Sans cela, il n’aurait pas pu concrétiser ses rêves. Je vous remercie encore pour votre générosité. Je vous en serai toujours reconnaissante.”

L’histoire de Food for People – Un programme plein d’espoir

Le terrain du centre Food for People d’Otinibi avait été offert par le chef Nii Adjei Kweidzamansah III et il est très facile pour les élèves des deux écoles primaires d’Otinibi et d’Aisha Bintu Khalifa de s’y rendre à pied. Le service des repas a entraîné une telle augmentation de la scolarisation qu’il a fallu ajouter des salles de classe pour accueillir les nouveaux écoliers.

Beaucoup ont remarqué que les formidables progrès des élèves n’étaient pas étrangers aux repas copieux et nutritifs qui leur sont dispensés. Cette réussite, ajoutée à la hausse des inscriptions, ont conduit ces écoles à solliciter un soutien supplémentaire.

Regardez cette vidéo amusante et découvrez l’impact du programme Food for People à Otinibi.

 

Food for People – Une fondation pour l’avenir

Le programme FFP a non seulement pour but de soulager la faim, mais aussi d’élever le niveau de vie d’une communauté grâce au soutien de programmes éducatifs. C’est pourquoi ces bourses d’études ont été attribuées à 30 élèves. Cette aide en direction d’enfants défavorisés était donc une étape logique pour développer le potentiel économique de la communauté.

Ces nouvelles possibilités pour les élèves sont très appréciées. Les repas, et maintenant les bourses d’études, vous poussent à imaginer et créer un avenir meilleur.

Outre les repas nutritifs quotidiens et de l’eau potable, FFP fournit également un accès à l’éducation aux enfants défavorisés au Népal et en Inde, avec les mêmes résultats : une meilleure santé, une réussite scolaire et des perspectives économiques améliorées. Plus de 5,6 millions de repas nutritifs ont déjà été distribués.

Merci pour votre soutien à ce programme !

Pour en savoir plus sur le programme Food for People de la Fondation Prem Rawat, cliquer ici.

 

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Articles récents

Articles par catégorie

Guidestar et Charity Navigator attribuent à TPRF leurs meilleures notes en matière de transparence, de responsabilité financière et de leadership.

candid platinum transparency award 2024