Colombie. La secrétaire d’État à l’éducation encourage l’éducation à la paix dans les écoles de l’Atlàntico

Dans cette vidéo, María Catalina Ucroz, secrétaire d’État chargée de l’Éducation du département de l’Atlántico, explique la décision de mettre en place le Programme d’éducation pour la paix dans toutes les écoles secondaires du nord de la Colombie.

* Cliquer sur Sous-titres (cc) sur l’icône YouTube pour le français. Sur iPad, aller dans Paramètres / Général / Accessibilité / Sous-titres et légendes

YouTube player

 

« Introduire ce programme, c’est redonner de l’espoir au milieu éducatif et dire à notre société toute entière qu’il y a de l’espoir, qu’on peut améliorer les choses, que se réconcilier avec soi-même est le meilleur moyen d’être heureux, et qu’en fin de compte, l’objectif de l’enseignement et des gouvernements est de rechercher l’épanouissement des êtres humains, déclare-t-elle.

Je pense que ce programme est fondamental pour renforcer des compétences personnelles que nous négligeons parfois. Nous pensons que la paix est à l’intérieur de soi. Alors, susciter l’envie de trouver cette paix est pour moi la meilleure contribution que nous puissions apporter aux élèves du département de l’Atlántico, au nom de notre gouverneure et du ministre de l’Éducation. »

María Catalina Ucroz indique qu’à ce jour, 85 établissements scolaires de l’Atlantico ont participé au programme. Ce développement s’appuie sur le succès rencontré par le Programme d’éducation pour la paix depuis de nombreuses années dans les écoles et les centres de réconciliation du département d’Antioquia, au sud de la Colombie.

Par ailleurs, la Fondation universitaire Unihorizonte de Bogota, qui a mené une étude indépendante sur l’impact du Programme d’éducation pour la paix à l’école, a constaté que la prise de conscience par les élèves de leurs ressources intérieures telles que l’espoir, la force intérieure et le contentement, est passée de 55 % à 97 %.

Le Programme d’éducation pour la paix est composé d’extraits vidéo de conférences de Prem Rawat, le fondateur de TPRF. Cette formation comprend également des temps pour la réflexion et les échanges, ainsi que des exercices pratiques et la lecture de documents. Tout a été conçu pour permettre aux participants de découvrir leur force intérieure et la paix individuelle. Plus de 175 000 personnes dans plus de 70 pays en ont déjà bénéficié.

« Nous remercions toute l’équipe de ce programme qui anime avec cœur les ateliers destinés à notre communauté éducative, dit la secrétaire d’État à l’éducation. Cela touche l’ensemble des habitants du département, et je peux vous assurer que la graine que nous plantons va transformer la vie des enfants, des parents, des professeurs et des directeurs d’établissements. »

Voir ces courts documentaires sur l’impact du Programme d’éducation pour la paix en Colombie :

* Cliquer sur Sous-titres (cc) sur l’icône YouTube pour le français. Sur iPad, aller dans Paramètres / Général / Accessibilité / Sous-titres et légendes

YouTube player

YouTube player

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Articles récents

Articles par catégorie