La réinsertion des prisonniers est une priorité au centre pénitentiaire de Malmesbury, à 65 km de Cape Town, en Afrique du Sud. De nombreux programmes y sont proposés : cours, développement des compétences, sport, loisirs, culture, art et spiritualité. C’est ici, dans l’unité 5 – un lieu de soins intensifs pour détenus en attente de jugement ou en liberté conditionnelle – que le Peace Education Program* (PEP) a pris une place toute particulière.

Le 5 juin 2014 a lieu la remise des certificats, à l’issue du premier cursus du PEP. Terry Maguire, l’animateur, a réservé un accueil chaleureux aux 30 diplômés du PEP, ainsi qu’aux responsables de la prison et aux gardiens. Après un DVD d’introduction, il a invité les détenus à raconter ce que leur avait apporté ce Programme d’éducation pour la paix.

Vingt personnes ont exprimé leur gratitude pour le message de Prem Rawat et à l’équipe qui, chaque semaine, le leur a apporté avec sérieux, chaleur et vérité. Ce qui revenait le plus dans leurs propos : la possibilité d’apprécier la vie et de comprendre qu’on a le choix.pep_malmesbury_building

Un détenu a fait un témoignage édifiant. Il y a quelques mois, il s’est rendu au tribunal pour plaider sa cause, lors de son procès en révision. Il était arrivé à se convaincre de son innocence, d’autant plus qu’il n’y avait pas de témoin et qu’il avait bien préparé sa défense. Mais, juste avant qu’on lui donne la parole, il s’est souvenu de tout ce qu’il avait appris en écoutant Prem Rawat au cours du PEP et il a décidé de ne plus mentir, ce qui entraîna son renvoi pour purger sa peine.

De retour en prison, devant ses compagnons diplômés du PEP, les bras ouverts, avec humilité, il dit qu’il ne regrettait rien : « Je connais la vraie liberté. Jamais je ne me suis senti aussi libre. La liberté est en moi, je me sens en paix. La liberté est en moi, pas ailleurs. Désormais, ma vie sera différente et je ferai de meilleurs choix. »

« Cette histoire sans précédent est le signe d’une profonde transformation et d’une grande intégrité », a déclaré Cathleen Februarie, responsable pour la région de West Coast de la partie soins et développement des services correctionnels.

Depuis, le centre pénitentiaire de Malmesbury souhaite que le PEP soit proposé aux détenus de toutes les divisions.

* Programme d’éducation pour la paix.

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail