Au Mexique, le Programme d’éducation pour la paix aide à réduire le stress des policiers

Comment les policiers peuvent-ils faire respecter la paix alors qu’ils ont du mal à être en paix avec eux-mêmes ?

Un court reportage montre le changement opéré par le Programme d’éducation pour la paix dans le travail des forces de l’ordre de Playa del Carmen, au Mexique. Ce cours en dix ateliers, créé par la Fondation Prem Rawat, leur apprend à rester calmes et à réduire leur stress : c’est un véritable changement dans la culture policière !

Jesus Daniel Quevedo, un officier de police de Playa del Carmen, est convaincu par l’effet du programme sur lui-même. « Je crois que mes collègues qui ont suivi ces ateliers ont eux aussi été transformés car notre police fonctionne différemment maintenant, dit-il. Tout ce qu’on dit de négatif sur elle est en train de changer. »

Voir le reportage sur ces « gardiens de la paix » d’un nouveau type et leur vision du maintien de l’ordre dans l’avenir.

YouTube player

Une force de changement

À Playa del Carmen, dans l’État du Quintana Roo, au Mexique, les policiers travaillent dans un stress extrême, avec l’impression d’aller tous les jours au combat. Selon Maria Elena Morera, présidente de Causa en Comùn, tuer un policier est chose facile au Mexique.

L’agent Quevedo souligne la réalité des difficultés qu’affronte la police :
« Cette ville est vraiment très, très violente, il y a beaucoup d’agressions et de vols. C’est pourquoi une police bien préparée physiquement, mentalement et émotionnellement peut contribuer à rendre la société plus pacifique. »

 Les changements positifs que vivent les policiers après avoir suivi le Programme d’éducation pour la paix se traduisent par une amélioration de leur bien-être émotionnel et mental, et de meilleurs contacts avec la population. « Jusque-là, la police agissait souvent sans tenir compte des gens, reconnaît Valentin Contreras, directeur de la formation policière. Yadira Trejo Hernández, l’une des participantes, raconte que désormais elle vient travailler avec le sourire : « J’aimerais inviter les agents de police d’autres pays à suivre ce programme et le mettre en place car il fonctionne. Il a marché pour moi et je peux vous garantir que votre vie sera meilleure. »

 

Sans barrières culturelles ou sociales

Le programme a été adopté avec enthousiasme auprès des policiers en dehors du Mexique. Dans un autre reportage tourné au Pérou, des policiers de Cusco se joignent à des directeurs d’écoles, des enseignants et des élèves qui eux aussi utilisent le Programme d’éducation pour la paix pour aider à diminuer la violence et développer une culture de paix au travail.

YouTube player

 

Une réussite grandissante

Des milliers de policiers ont déjà suivi le Programme d’éducation pour la paix qui est de plus en plus demandé. L’intérêt pour le programme s’accroît au fur et à mesure que la nouvelle de son efficacité se répand. Les différentes études relatant ses effets bénéfiques sur le stress des policiers y contribuent certainement.

Voici les principaux endroits où le Programme d’éducation pour la paix a eu un retentissement important sur les policiers :

  • Vera Cruz, Mexique
  • Port-Louis, île Maurice
  • San Miguel de Allende, Mexique
  • Cancun, Mexique
  • Playa del Carmen, Mexique
  • Cusco, Pérou

 

En savoir plus sur le Programme d’éducation pour la paix

Cliquer ici pour voir les réponses aux questions les plus fréquentes.

Le Programme d’éducation pour la paix est un parcours pédagogique qui amène à découvrir sa force intérieure et la paix en soi. La Fondation Prem Rawat fournit gratuitement aux organismes et aux bénévoles le matériel pour les ateliers. Le programme est à la disposition de différents publics dans plus de 80 pays, et est traduit en 40 langues.

 

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Articles récents

Articles par catégorie

Guidestar et Charity Navigator attribuent à TPRF leurs meilleures notes en matière de transparence, de responsabilité financière et de leadership.