Ce contenu est également disponible en: Anglais Italien Espagnol

Questions fréquemment posées sur le PEP

Qu’est-ce que la Fondation Prem Rawat (TPRF) ?

C’est une Fondation à but non lucratif, créée en 2001 pour répondre aux besoins fondamentaux que sont la nourriture, l’eau et la paix, afin que chaque être humain vive dans la dignité, la paix et la prospérité. À travers ses différents programmes et actions, l’objectif de TPRF est de bâtir un monde de paix, personne après personne. En savoir plus sur la Fondation.

Qu’est-ce que le Programme d’éducation pour la paix (PEP) ?

C’est une formation conçue par la Fondation Prem Rawat qui permet aux participants de découvrir leurs propres ressources intérieures. Elle consiste en 10 ateliers multimédia développant différents thèmes à partir d’extraits de conférences de Prem Rawat sur la paix intérieure.

Quels sont les 10 thèmes abordés par le PEP ?

La Paix, l’Appréciation de la vie, la Force intérieure, la Conscience de soi, la Clarté, la Compréhension, la Dignité, le Choix, l’Espoir et la Plénitude.

Quels sont les objectifs du PEP ?

1. Comprendre que la paix individuelle est possible.
2. Prendre conscience de ses ressources personnelles telles que la clarté, l’espoir et la liberté de choix.
3. Comprendre l’importance de ces ressources.

Quelles compétences ou expérience faut-il pour animer un PEP ?

Bien que le PEP se présente comme une formation, l’animateur n’est pas un enseignant. Son rôle est très simple : il montre les DVD, distribue les documents, aménage des pauses si nécessaire, ainsi que des temps de réflexion et d’échanges entre les participants. L’objet du PEP est la découverte de soi – une démarche personnelle propre à chacun. L’animateur doit être bénévole.

Dans quel cadre a lieu le PEP ?

Il est aujourd’hui proposé dans plusieurs langues et une multitude de lieux ou institutions dans le monde entier : des établissements pénitentiaires, des centres associatifs, des résidences pour personnes âgées ou maisons de retraite, des groupes de soldats revenus du front, etc. Chaque mois, de nouveaux lieux accueillent le PEP qui continue d’être traduit dans de nouvelles langues.

Que faut-il faire pour démarrer un PEP ?

1. Constituer une équipe d’au moins 2 personnes et trouver un établissement pouvant héberger le PEP. L’organisme d’accueil peut mettre du personnel à la disposition de l’équipe de bénévoles ou assurer lui-même l’animation du PEP.

2. Prendre connaissance des informations sur la page consacrée au Programme d’éducation pour la paix et bien connaître les documents, notamment les extraits d’ateliers du PEP, les vidéos, le déroulement du PEP, etc.

3. Une fois les points 1 et 2 effectués, il suffit de remplir en ligne le formulaire et de l’envoyer au moins 10 jours avant le début de la formation : http://tprf.formstack.com/forms/information_form

4. Votre demande sera traitée dès réception, puis l’équipe d’accueil du PEP vous contactera et vous communiquera un lien pour obtenir les documents dont vous avez besoin pour démarrer votre PEP et recevoir les DVD.

5. Pour toute question, écrire à : pep@tprf.org

Que demande TPRF à ceux qui reçoivent le matériel du PEP (documents et DVD) ?

Communiquer le nombre des participants. – Vous recevrez un lien pour inscrire en ligne chaque mois le nombre des participants au PEP. Ces chiffres permettent à TPRF de suivre la progression des Programmes dans le monde et d’établir des statistiques sur le suivi des ateliers.

Rester en contact. – Des conférences téléphoniques ont lieu chaque mois auxquelles toute personne intéressée pour démarrer un atelier, les animateurs et les contacts du PEP de tous les pays sont invités à assister. Des emails et des bulletins d’information sont également envoyés pour communiquer les actualisations et améliorations. N’hésitez pas à y participer.

Comptes rendus. – Vos récits, entretiens, anecdotes, citations, photos ainsi que tout commentaire sur les réactions des participants sont les bienvenus. La plupart des nouveaux articles publiés sur le site de TPRF proviennent des comptes rendus des animateurs. Les commentaires des participants (leur nom n’est pas nécessaire), les photos des ateliers ou des participants, accompagnées de leur autorisation, et les retours des animateurs ou de l’organisme d’accueil permettent de se faire une idée du déroulement de votre PEP.
TPRF peut vous aider à rédiger les autorisations d’utilisation des photos à faire signer et vous conseiller sur la meilleure façon de recueillir les histoires, citations et photos.